UN JAZZ AVENTURIER BOOSTÉ À L'ELECTRO RAFRAÎCHIT LE TOUT PREMIER DINO-FILM DE L'HISTOIRE!
Le Monde Perdu OZMA Ciné-Concert

Une quête périlleuse, des explorateurs intrépides, un amour impossible, une contré fantastique peuplée de dinosaures, le tout électrisé par une musique narrative et réactive : Un jazz aventurier aux accents minimalistes.

Le professeur Challenger, à la tête d’une courageuse expédition, part explorer la jungle amazonienne en quête du fabuleux Monde perdu ! Une aventure palpitante, trésor du cinéma muet que l’ensemble OZMA dépoussière à l’aide d’une bande sonore actuelle, touchante et rafraichissante. Tout en retenant du jazz sa liberté et son amour du son, c’est surtout dans les musiques actuelles que ce ciné-concert va chercher son inspiration. Des mélodies pop, des explosions rock, et des empreints à la musique répétitive électronique jalonnent le film annonçant les thématiques et nourrissant les improvisations.

Le professeur Challenger entraîne d’audacieux scientifiques et de fieffés aventuriers, ainsi que la fille d’un explorateur disparu, dans une expédition au fin fond de la jungle brésilienne. La petite troupe n’est pas déçue. Ce coin sauvage est bien infesté de monstres préhistoriques affamés et d’hommes-singes imprévisibles. Pour preuve, le professeur Challenger parvient à ramener un brontosaure dans une cage en acier. La nouvelle fait d’autant plus sensation à Londres que la cage se brise à son arrivée au Museum et que le monstre commence une terrifiante visite de la ville.

Spectacle créé en mars 2017 au théâtre du Cheval Blanc, Schiltigheim (67)

DISTRIBUTION


Stéphane Scharlé : batterie, claviers
Tam de Villiers : guitare
Julien Soro : claviers
Edouard Séro-Guillaume : basse, claviers

PARTENAIRES


CINÉ-CONCERT : LE MONDE PERDU